Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Linden Lab’ Category

Allo Second Life ?

Premier semestre 2007, Linden Lab intègre le chat vocal dans Second Life.

Mars  2009, SL intègre OpenAL et change sa version de Vivox SDK (fonctions utilisées pour gérer le chat vocal dans SL)

Mai 2009, Linden Lab annonce dans son blog le lancement d’Avaline pour permettre à ses résidents d’obtenir un numéro de téléphone personnel ! Ce service permet de contacter un résident de SL en composant un numéro de téléphone complété d’un code correspondant à l’avatar à contacter. Bref, Linden Lab a décidé de concurrencer Skype

 Dans son annonce, Linden Lab revendique que plus de 50 % de ses résidents utilisent le chat vocal et consomment plus d’1 milliard de minutes par mois pour 15milliards de minutes au total

 

D’où sortent ces chiffres ?

Joe Linden a donné une interview sur ce point à New World Notes et expliqué comment ces chiffrent ont été calculés :

  • 52% des résidents ont l’option « chat vocal » activée en permanence
  • 35% des résidents ont cette option activée de temps en temps (j’en fais parti !)
  • 10% des résidents ne l’utilisent jamais.

Avoir l’option activée, ne signifie pas être un utilisateur « actif », surtout que cette option peut être activée par défaut…

Par ailleurs avoir cumulé 15 milliards de minutes en 24 mois, me semble également incompatible avec les 1 milliards de minutes/mois annoncés, mais la volumétrie des échanges a probablement été multipliée par 3 ou 4 ces derniers mois.

Par ailleurs, Joe Linden a confirmé qu’il fallait bien au moins deux personnes en chat vocal pour que les minutes soient comptées, reste à savoir si les minutes sont également comptées si les deux avatars ne parlent pas et écoutent leur silence respectif… j’ai le sentiment que c’est le cas, ce qui fausserait quelque peu ces chiffres…

 

Quand ? Ou ? Comment ?

 En même temps qu’Avaline, Linden Lab lance une beta de 1000 comptes.

Le service est gratuit pour le moment. La beta ne permet que d’être appelé et  non d’appeler depuis SL.

La beta propose plusieurs numéros de téléphone (à compléter d’un code correspondant à vote avatar) :

  • Boston: +1 617-861-0749
  • Chicago: +1 312-348-3694
  • Dallas: +1 972-813-0067
  • Los Angeles: +1 213-271-2575
  • New York: +1 212-660-9951
  • Philadelphia: +1 215-475-5291
  • San Francisco: +1 415-490-9443
  • Washington DC: +1 202-629-9859
  • London, UK: +44 20-7100-5624 

 En plus de payer la communication avec le serveur vocal (basé à Londre pour les Européens), ce service sera payant et le Lab ne cache pas ses ambitions d’en faire une nouvelle source de revenus.

Ce service vient en complément du SLim lancé puis suspendu fin 2008. Il s’agit d’un client léger destiné au chat écrit et dont la grande particularité est de pouvoir récupérer votre liste d’amis de SL.

 La feuille de route de déploiement de ce service est la suivante :

 En 2009

  • Lancement d’Avaline
  • (Re)Lancement de Slim,
  • Intégration de fonctionnalités de morphing de la voix,
  • Intégration du sms dans Slim,
  • Intégration de fonction d’enregistrement du chat vocal.

En 2010

  • Intégration de nouvelles fonctionnalités (conférence, chat de groupe et ajout de nouvelles options dans le site web, probablement pour pouvoir discuter en vocal avec des amis sans utiliser le client SL.)

 

Conclusions

Le monde est donc merveilleux et cette fonctionnalité va permettre à des avatars virtuels de discuter avec des gens réels en passant par SL, autant dire que la révolution est en marche et que Second Life s’apprête à changer la donne !

Vivement que je puisse souhaiter un joyeux noël à tous mes amis RL depuis SL… sic.

Mais sur le fond, qu’est ce que cela va changer à notre vie SL ? Probablement rien, le service sera payant et il faudra payer en plus la communication vers le serveur, donc cela sera réservé à une tranche professionnelle de SL donc probablement à  une clientèle  utilisant une solution professionnelle, style IW2, et non un utilisateurs actuel de SL.

Avec le chat vocal existant, Skype et le téléphone RL, les occasions d’utiliser cette fonctionnalité seront donc quasi inexistantes (sauf peut-être pour frimer devant ses amis). 

Donc l’idée est intéressante, mais elle ne révolutionnera pas les mondes virtuels…

Mais, ce n’est pas ce coup d’épée dans l’eau qui m’a interpellé et poussé à écrire cet article. C’est plutôt que cette annonce renforce en moi une idée apparue il y a déjà quelques mois.

 Depuis l’arrivée de M et de son équipe, on a vu les pionniers du Lab progressivement quitter le navire à tel point qu’il ne reste aujourd’hui, que des dirigeants bons gestionnaires mais amateurs en ce qui concerne les metavers.

Philipp Linden était un créatif qui cherchait à améliorer les metavers et la façon dont nous pouvons interagir avec eux (ex : comment brancher directement un cerveau dans SL ^_^ ). Les dernières années du règne de Philipp ont vu l’arrivée des sculpties, du chat vocal, d’un nouveau moteur physique, du mono, du windlight etc. autant d’évolutions fonctionnelles internes à Second Life ayant fait évoluer le metavers pour ses résidents.

Depuis l’arrivée de M, les priorités ont changé, elle concerne dorénavant l’optimisation des premières heures dans SL (localisation, accueil, site web, nouveau client prévu fin 2009, etc) afin d’accroitre le nombre de résidents et l’ajout de nouveaux services externes à SL (XstreetSL ou à présent la téléphonie).

L’ère des pionniers est passée, bienvenue dans l’ère mercantile. Second Life en est probablement à présent à son apogée.

SL fonctionne de manière satisfaisante et le manque de compétition dans le domaine permet à LL de mettre entre parenthèses les évolutions de son metavers pour se concentrer sur la création de services leur permettant de mieux exploiter une clientèle captive.

Comme je l’avais déjà dit dans de précédentes interventions, de « résidents de Second Life », nous devenons progressivement « clients de Linden Lab ». C’est visiblement le modèle économique choisit par le Lab, modèle qui ne restera viable que tant qu’il n’y aura pas de concurrents sérieux… mais gageons qu’à force de manque de créativité la compétition se fera de plus en plus féroce et poussera le Lab à réagir, espérons qu’alors, il ne sera pas trop tard et que toutes ces forces créatives qui ont fait le succès de SL n’auront pas alors plié bagage vers des cieux (virtuels) devenus plus cléments…

A suivre…

Publicités

Read Full Post »

Le 30 avril dernier Linden Lab lançait la beta (RC) de la version 1.23 du client de Second Life.

Moins de 48h après, Dessie Linden annonce que cette version est retirée « par sécurité » car suspectée de contenir un virus.

Il ne s’agit probablement pas d’un virus, il suffit que certaines portions de codes ressemblent à des virus pour que des antivirus se déclenchent, personnellement mon Kaspersky n’a rien détecté, cela suffit à me rassurer.virus

 

Cependant, je m’interroge sur les motivations de Linden Lab autour de cette 1.23.

La version Nightly (la version précédent les RC pour les beta testeurs) a été fournie le vendredi 21 avril aux résidents participant au programme de beta-test. Il s’agit probablement de la pire nightly jamais livrée, beaucoup de bugs (j’ai mis 1h pour réussir à lancer SL) pour une évolution majeure, par ailleurs, mal accueillie par les résidents (la gestion du contenu adulte).

Vu l’état de la nightly et le nombre de bugs détectés j’ai été extrement étonné de la voir lancée officiellement jeudi 30 avril (moins de 6 jours après le début des beta-tests…) en sachant que des bugs critiques avaient été détectés dans les versions étrangères (il ne faut pas utiliser le point (.) comme séparateur des décimales sous Windows)

Cependant j’ai été encore plus étonné de voir Linden Lab la retirer après moins de 48h en évoquant un obscure virus qui lui avait déja été signalé le 25 avril avant le lancement de la RC)… Le Lab est visiblement sous pression, pour raccourcir autant la période de test. Un élément intéressant à prendre en compte est que le 1.23 est la dernière version avant le fameux « Viewer 2009 ». Le client résultant du partenariat avec Big Spaceship et le studio 80/20. La date de finalisation de la version 1.23 est donc importante vu qu’elle conditionnera la livraison de ce nouveau client annoncé depuis plusieurs mois pour la fin de l’année…

Enfin pour ce retrait si rapide de la RC… Je ne vois qu’une faille de sécurité pour justifier une réaction aussi brutale de la part du Lab. Ce n’est en effet pas la première fois que des antivirus prennent SL comme un virus quoiqu’en ces temps de grippe porcine, il ne faut pas plaisanter avec genre de sujet…

Read Full Post »

C’est la fin d’une époque…

 

Linden Lab vient d’annoncer son rachat des deux principaux sites web de vente de biens virtuels : Xstreet et Onrez

 
Linden Lab annonce dans son blog qu’Onrez fermera le 11 février (dans 3 semaines). Xstreet est maintenu en l’état et les comptes financiers des résidents seront fusionnés avec leur compte SL d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, la plate-forme de vente en ligne devrait intégrer le client officiel en complément des actuelles fonctions de recherche.

 

Les raisons profondes de ce rachat ne sont pas encore bien connues, mais il semblerait qu’Apotheus ait eu ces derniers mois quelques soucis de rentabilité avec Xstreet et que Linden Lab ait préféré racheter le site plutôt que de le voir disparaître. Il semblerai d’ailleurs qu’Apotheus ait été embauché par Linden Lab, tout comme Pastrami l’avait été lors de la vente du Windlight.

 

Cette fusion, si elle surprend, présente l’avantage de pousser Linden Lab à revoir son outil de recherche pour en faire une plate-forme de vente efficace. Sur le fond, ce rachat garantit :

  • Une intégration des outils de vente en ligne dans le client,
  • Une plus grande clientèle, vu que chaque résident aura directement accès à la plate-forme,
  • De nouvelles fonctionnalités si Linden Lab y investit suffisamment de temps et d’argent.

Mais toutes ces bonnes nouvelles ne cachent pas le malaise d’une bonne partie de la communauté.

 

Tout d’abord, ces deux rachats témoignent de la volonté de Linden Lab de maîtriser les flux financiers autour de Second Life, tout comme le font depuis longtemps plusieurs MMORPG (jeux de rôles en ligne). A noter également qu’en plus de payer pour importer des textures, des sons ou des images, pour acheter des $L et pour se faire référencer dans la recherche, il faudra payer également Linden Lab pour utiliser l’unique plate-forme de vente en ligne disponible pour Second Life.

 

Ensuite ces rachats sont symboliques dans le sens où c’est la première fois que Linden Lab phagocyte les créations de ses résidents. Cet acte « cannibale » remet sur le fond en cause le rôle de spectateur que s’était toujours attribué Linden Lab dans l’évolution du contenu de Second Life (spectateur dans le sens où LL met à disposition des résidents les moyens de créer, mais ne crée pas lui même). Cette mutation pourra être mise en parallele avec les récentes opérations menées par Linden Lab en terme de revalorisation du mainland…

 

Enfin ces rachats témoignent d’une réorientation philosophique profonde de Linden Lab qui s’est toujours cantonné à un rôle de gestionnaire de serveurs. Pour la première fois, le Lab propose un vrai service à ses résidents. Cette réorientation, dans la lignée de la récente étude sur les comptes premium, montre que Linden Lab a peut-être enfin compris que SL restera toujours univers amateur basé sur les activités culturelles et la création de biens virtuelles et que le renouveau ne viendra pas (directement) de l’implantation des entreprises dans Second Life.

 

A savoir si ce rachat aura été judicieux ou pas, l’avenir nous le dira, mais il est clair que Linden Lab change. La question est donc moins de savoir si l’on est pour ou contre ce rachat, mais plutôt de savoir jusqu’où iront ses changements et dans quelle mesure ils impacteront Second Life et ses résidents…A suivre

Read Full Post »

Cela faisait quelques temps que des réflexions étaient menées au sein de Linden Lab pour remplacer le navigateur Mozilla.

Le 14 janvier dernier, QtSoftware (Nokia)  a annoncé sa décision de simplifer la licence de sa librairie Webkit (utilisée par exemple dans le navigateur Safari d’Apple, i-phone compris).

A l’occasion de cette annonce, Joe Miller, non pas celui de friends, mais le « vice president, Platform & Technology Development » de Linden Lab a fait savoir que QtWebkit serait intégré dans Second Life en remplacement de l’actuel Mozilla.

“We find Qt to be intriguing and innovative technology regardless of licensing, but the new licensing has greatly simplified our decision to pursue QtWebkit for integration into Second Life. » Joe Miller.

C’est à Torch Mobile que sera déléguée cette intégration.

Linden Lab n’a pas encore commenté cette annonce et il est encore trop tôt pour connaître les évolutions qu’apportera cette nouvelle technologie. Mais nous pouvons d’hors et déja noter que cette évolution s’inscrit, encore, dans l’objectif de refonte du client de Second Life. Pour rappel, c’est à Big Space Ship que Linden Lab a confié la refonte esthétique du client, a priori prévue pour 2009…

Read Full Post »

Le groupe « Mentors linguists » de Second Life est un groupe qui initialement réunissait les mentors impliqués dans les travaux de traduction (les mentors sont des bénévoles travaillant avec Linden Lab à divers projets d’animation de la grille). Ce groupe s’est ouvert aux non mentors il y a de cela quelques mois (environ octobre 08).

Ce groupe est à présent davantage un « groupe chapeau » des divers groupes de localisation (français, allemand, japonais, etc.) et traite principalement des travaux de traduction du wiki.

Les projets de traduction sont divisés en deux catégories :

  • Les projets pilotés par des bénévoles (les mentors linguists)
  • Les projets pilotés par Linden Lab et communément appelés « Community Translation Projects » (ou CTP)

Or Lexie Linden vient récemment de créer un groupe dédié aux CTP (le « Second Life CT Projects ») ainsi qu’une île destinée aux tests et aux réunions des membres de ce groupe.

Les mentors linguists se réunissent mensuellement et la question s’est donc posée lors de la réunion du 14 janvier de l’intêret  de conserver le groupe des « mentors linguists » alors que :

  • Un nouveau groupe vient d’être créé spécifiquement pour les CTP,
  • Le nom « Mentors Linguists » laisse supposer que le groupe est reservé aux Mentors.

L’idée de fusion est donc naturellement arrivée dans la conversation et a été bien accueillie (fusionner deux groupes doublons permet de gagner un groupe supplémentaire ^^)

Cette idée de fusion a été remontée à Lexie et donnera sûrement prochainement lieu à des discussions plus détaillées.

 

Voila pour les « Mentors Linguists », mais la question de fond, selon moi, est de savoir quel sera l’avenir des mentors en général : cela fait à présent un an que les inscriptions au programme sont closes, Linden Lab a fait un premier « nettoyage » des mentors inactifs en septembre et semble mettre beaucoup d’énergie dans les projets de localisation et d’accueil des nouveaux résidents (avec des résidents spécialisés dans ce domaine au travers du projet NUE (New User experiences)), et ce, au détriment des mentors.

Mon sentiment est donc que progressivement Linden Lab infléchit sa position initiale vis à vis des mentors, en faveur d’un bénévolat plus ciblé (accueil/localisation).

Read Full Post »

Frank Ambrose (connu sous le nom FJ Linden) vient de faire un point sur ses travaux d’optimisation de l’architecture de Second Life.

Pour rappel, ces principaux chantiers sont :

  • LLnet (un réseau de fibres optiques privé qui doit relier les différents centres de données de Linden Lab)
  • Le « nettoyage » de la base d’objets (les fameux « asset servers »)
  • L’optimisation des protocoles d’échanges entres les serveurs SL (portage d’un système C++ MySQL vers un protocole http)
  • L’optimisation des échanges entre les serveurs et les clients SL (ex : l’inventaire)

 

Concernant LLnet, le projet prend un léger retard, initialement annoncée pour fin 2008, sa mise en place est finalement reportée à début févier. L’un des avantages de cette évolution est qu’elle libère Linden Lab de la contrainte du RPV (Réseau Privé Virtuel) et pourrait permettre de faire appel à plusieurs fournisseurs d’accès (au lieu d’un seul actuellement) et donc potentiellement de réduire lag (bien que FJ préfère employer le mot « latence »).

 

Concernant la base d’A7 (asset), les travaux d’analyse ont visiblement bien avancés et FJ explique que la base devrait être divisée en trois niveaux :

  • Le niveau 1 : la base Isilon (la base principale) pour les éléments accédés régulièrement
  • Le niveau 2 : la base Isilon (la base principale mais avec des données compressées) pour les éléments accédés plus rarement
  • Le niveau 3 : la base « bulk » différente de la base Isilon pour les données non utilisées pendant plus de 2 mois

FJ signale qu’il n’est pas prévu d’effacer d’informations de la base « bulk » et que toute donnée de cette base qui serait utilisée, serait immédiatement déplacée dans la base Isilon (quoiqu’en dise FJ, le premier rez d’un tel objet sera probablement un peu plus long ^^).

 

Concernant les 2 projets sur les protocoles interserveurs & client/serveur, FJ signale qu’il attend des évolutions du serveur central prévue pour fin janvier (je suppose qu’il s’agit de la 1.25). Les deux projets sont censés aboutir en février. Affaire à suivre donc.

 

Enfin FJ touche un mot sur les récents problèmes rencontrés par la base de données et ayant conduit à plusieurs restrictions d’accès à la grille ces derniers jours (ici, ici et ici  (sans compter les cas non clairement détaillés par Linden Lab). Il justifie ces problèmes par une logique d’optimisation du temps de récupération de la base après un crash. FJ avoue du bout des lèvres que les causes de ces instabilités n’ont pas toutes été identifiées et seront (autant que possible) résolues dans les prochaines semaines.

 

J’avoue avoir un bon feeling avec FJ, il communique beaucoup et n’hésite pas à parler des problèmes rencontrés dans ses projets. Il a annoncé un planning qu’il essaye de respecter (un mois de retard pour Linden Lab, on peut dire que c’est une réussite ^^) et je pense que M lui met un grosse pression car ces optimisations sont un pré-requis indispensable à une augmentation du nombre de résidents de Second Life

Ma crainte concerne ces derniers mots sur les crashs de la base de données (surtout sur le fait qu’il se soit senti obligé d’en toucher un mot) et les pertes d’objets induites. Probablement que ces crash sont dus au nombre croissant de connectés, mais sûrement sont il également liés aux actuels travaux d’optimisation des « Asset serveurs », la recherche de la cause de ces crash peut prendre beaucoup de temps et pourrait amener Linden Lab à retarder le déploiement de cette évolution ce qui ne serait probablement pas sans conséquences sur le planning global de livraison des évolutions de FJ…

Read Full Post »

Rivers Run Red, le partenaire de Linden Lab dans la solution Immersive Workspace vient de lancer un nouveau « plugin » en complément de sa solution à destination des entreprises.

Ce plugin permet la gestion d’un environnement collaboratif 3D depuis une interface 2D disponible, par exemple, depuis un site web.

La vidéo de démonstration est disponible ci dessous.

Pour rappel, la solution proposée par Rivers Red Run est basée sur un simulateur Linden Lab (ceux utilisés pour Second Life) tout en restant déconnecté de la grille principale (pour plus de sécurité), la solution propose également des outils de gestion de taches, de partage et de visualisation de documents au sein même de l’environnement 3D.). Plus d’info sont disponibles dans ce pdf.

Read Full Post »

Older Posts »